Présentation Qualimat Transport

Présentation

Depuis 17 ans, le cahier des charges Qualimat Transport est la référence nationale pour la préservation de la qualité sanitaire des produits (matières premières et aliments composés) destinés à l’alimentation animale pendant les phases de transport vrac par route.

Des auditeurs qualifiés de 13 organismes certificateurs habilités réalisent annuellement des audits tierce partie pour vérifier le respect des exigences du référentiel.

Historique & Perspectives

1997 - 1998

Enquête sur la propreté des camions et les précédents de transport.

2001

Cahier des charges

Version 1 : démarche volontaire sur déclaration : 500 signataires

2002

Cahier des charges

Version 2 : association des représentants des transporteurs.

2005

Cahier des charges

Version 3 : certification par audits tierce partie.

2007 - 2008

Cahier des charges

Version 4 : intégration des exigences du paquet hygiène, signature des reconnaissances mutuelles et mise en place de l’ICRT.

2012

Lancement de la base IDTF (International Database Transport for Feed).

2014

Cahier des charges

Version 5 : intégration de la base IDTF et révision de l’architecture documentaire.

Reconnaissance mutuelle avec le volet transport du référentiel CSA-GTP.

2014 - 2015

Cahier des charges

Version 6 : extension du périmètre aux aliments composés en cohérence avec le Guide des Bonnes Pratiques OQUALIM.

2016

Enquête Salmonelles sur la propreté des contenants

2017

Amélioration continue du dispositif

  • traitement des questions techniques relatives à la version 6 du cahier des charges,
  • amélioration du dispositif d’audit en collaboration avec les organismes certificateurs.
Naviguez dans la frise

Missions

  • Faire vivre un cahier des charges représentant l’exigence des fabricants
  • Faire appliquer et respecter Qualimat Transport par l’ensemble des parties concernés
  • Entretenir les reconnaissances mutuelles existantes (GMP+ International, Ovocom, QS, CSA-GTP) et en développer de nouvelles

Chiffres clés

+2000

Opérateurs de transport référencés

149

stations de lavage déclarées auprès de Qualimat sur la qualité de l'eau utilisée

130

sites de fabrication engagés pour l'amélioration continue de l'application des exigences Qualimat Transport par les opérateurs de transport certifiés

Outils

Documents de référence Qualimat Transport 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’IDTF

La base IDTF (International Database Transport for Feed) est née en 2012 de la volonté des pays membres de l’ICRT (International Committee of Road Transport) de mutualiser leurs exigences de nettoyage à travers une base de données européenne en ligne, disponible en 4 langues pour faciliter les démarches des opérateurs de transport opérant à l’international.

L’IDTF permet de rechercher le niveau de nettoyage minimum requis pour l’ensemble des marchandises qui ont été classées par l’ICRT selon 5 niveaux : les marchandises interdites et celles nécessitant un niveau de nettoyage minimum A, B, C ou D.

L’ICRT s’efforce de définir des niveaux de nettoyage communs à l’ensemble des organisations membres, mais il existe une liste de différences, liée à des exigences réglementaires propres à chaque pays.
Cette liste de différences est accessible sur le site de l’IDTF.

Reconnaissances mutuelles

Reconnaissance entre systèmes similaires en Europe

              

Conditions de fonctionnement de la reconnaissance mutuelle

L’opérateur de transport désirant travailler dans le cadre de la  reconnaissance mutuelle avec les trois autres systèmes équivalents (GMP+, Ovocom ou QS) doit le signaler sur le questionnaire préalable à l’audit qui lui sera demandé annuellement par l’Organisme Certificateur.

L’opérateur de transport doit prendre connaissance de façon régulière de la liste des différences.

L’exigence la plus stricte (niveau de nettoyage ou interdiction) dans les chargements précédents doit toujours être appliquée avant d’effectuer le transport de « produits » destinés à l’alimentation animale. 

Liste des entreprises référencées dans les autres systèmes

Le donneur d’ordre doit s’assurer que la société de transport est référencée dans l’un des 4 systèmes : GMP/OVOCOM, GMP+, QS et Qualimat Transport.

Les listes sont consultables sur les sites internet de chaque organisation :                   

Spécificités de la reconnaissance avec QS     

Les opérateurs de transports « certifiés Qualimat » désirant travailler dans le cadre de la reconnaissance mutuelle avec QS doivent obligatoirement s’enregistrer dans la base de données QS puis signer le contrat qui leur sera envoyé avant d’organiser tout transport de produits vers l’Allemagne.

Reconnaissance avec le volet transport du référentiel CSA-GTP

Un protocole de reconnaissance a été conclu entre CSA-GTP et Qualimat. Il est en vigueur depuis le 1er Janvier 2014.

Ce protocole permet d’assurer que les flottes internes des Organismes Stockeurs certifiés CSA-GTP sont au niveau des exigences du cahier des charges Qualimat Transport, et permet aux fabricants de respecter l’exigence du RCNA pour l’ensemble des livraisons.

Cette reconnaissance se limite aux transports réalisés en compte-propre par les OS, qui ont l’obligation d’intégrer toute leur flotte dans le périmètre de la certification.

En cas de niveaux de nettoyage différents entre les deux référentiels, les procédures de nettoyage les plus strictes entre CSA-GTP et Qualimat Transport doivent être appliquées pour les transports en compte-propre. L’annexe 1 du protocole de reconnaissance « Liste des différences et niveau de nettoyage à appliquer dans le cadre de la reconnaissance entre CSA‑GTP et Qualimat Transport s’applique dans ce cas.