• Janvier 2017 - enquête sur la propreté des contenantsSynthèse des résultats
  • Juillet 2016, nouvelle version du protocole de reconnaissance avec le CSA-GTPUne nouvelle version du protocole a été signée le 18 avril 2016 et entre en vigueur le 1er juillet 2016
  • Juin 2016, nouveau membre au sein de l'ICRT Le Comité International des Transports Routiers (ICRT) accueille un 8ème membre : AMA-Marketing
décoration
Qualimat surveillance des
 substances indésirables

L'expertise acquise

Depuis son origine, Qualimat s'est attachée à la surveillance des Substances Indésirables

Les grands dossiers traités par Qualimat ont été successivement :

  • La surveillance des aflatoxines des tourteaux d'arachides et autres matières premières (1981)
    Dès sa création, Qualimat s’est préoccupé du contrôle de l’aflatoxine principalement dans les tourteaux d’arachides non détoxifiés en mettant à disposition du laboratoire des Fraudes de Rennes, du matériel d’analyse (HPLC).

    Pour obtenir des résultats plus rapides et  accroître la pression de contrôle, Qualimat à mis en place dès 1992, le contrôle par méthode ELISA. Toutes ces actions ont été validées (pour partie par un financement SYPRAM de 1994 à 1997) et  ont  conduit à une forte réduction du taux de contamination, inférieur au taux règlementaire.
  • La surveillance des Salmonelles
    Suite aux cas de salmonellose constatés au Royaume Uni  en 1988, l'association a été chargée  par les industriels de l’alimentation animale de mettre en place dès 1989 un plan de contrôle sur les  principales matières premières identifiées à risque ainsi que sur les aliments.

    En 1992, ce plan a été révisé pour :

    • analyser toutes les matières premières utilisées (+ de 25 matières premières)
    • prendre en compte le maillon transport

    Ce plan a été revu en 2006 dans le cadre d’une présentation à la Direction Générale de l’Alimentation  en vue d’une extension de ce projet et de sa méthodologie à l'ensemble du territoire national. 

    Ce plan est intégré dans Oqualim Section « Contrôle des matières premières et aliments » depuis 2009. Ces analyses (plus de 1000 analyses/an réalisées par des laboratoires référencés) ont permis une baisse de la contamination des matières premières.

 
  • La surveillance des bennes transportant les matières premières (1995-1997)
    Des enquêtes  successives ont identifié le transport par route des matières premières comme un facteur de risque de contamination, en lien avec des transports précédents et  des nettoyages inadaptés.
    Ces travaux ont abouti à la mise en place du cahier des charges Qualimat Transport® en 2001.




  • Plan de surveillance des SIC (2001-2007)
 Le partenariat avec le Conseil Régional de Bretagne a permis de faire un balayage approfondi des contaminants potentiels des produits utilisés en alimentation animale ; auparavant QUALIMAT réalisait plutôt des actions spots. Ce plan a permis d’analyser plus de 15 000 échantillons (de 1 à plusieurs dizaines de paramètres) sur les critères mycotoxines, métaux lourds, pesticides, dioxines, salmonelles.

La création du plan global et son application en plans individuels, la gestion et l’accès aux résultats ont contribué à l'expertise de Qualimat dans la gestion des plans mutualisés, dans l’analyse des risques émergents et dans la constitution d'une base de données en ligne sur les contaminants sans égal dans notre métier à ce jour.

Fort de cette expertise acquise et reconnue par la profession, Qualimat a été choisi :

- par l'Administration, pour mettre en oeuvre le plan national d'épidémio surveillance des Salmonelles en 2005.

- par les syndicats professionnels, en 2008, pour  le plan de contrôle matières premières et aliments Oqualim Section 1.